Lecture-plaisir

Partage et avis sur: Littérature française, Littérature américaine, Littérature anglaise, Littérature enfant, SF etc...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Confession d'une radine de Catherine Cusset

Aller en bas 
AuteurMessage
Belle de jour
Lecteur contagieux
avatar

Nombre de messages : 1194
Localisation : Ici ou ailleurs
Date d'inscription : 25/07/2004

MessageSujet: Confession d'une radine de Catherine Cusset   Lun 26 Juil - 15:34



Je ne sais pas pourquoi mais j'étais persuadée que ce livre avait déja un post. mais aprés de vaines recherches,je m'y colle car apparemment j'ai rêvé

J'ai croqué ce roman comme une pomme. Sucrée, et acidulée en même temps, un régal.

L'écriture en est fluide, simple et s'avale littéralement.

Une radine se confie... Elle raconte dans un premier temps qu'elle n'a pas toujours été honnête et que le vole n'a plus de secret pour elle. Ensuite les petits et grands drames d'une radine.

La honte qui la suit, les limites qu'elle connait mais décide d'ignorer.

A lire

Mon avis: Ce livre fait un peu peur car je pense que tous autant que nous sommes, nous nous retrouvons à un moment ou un autre dans ces lignes. Il est tour à tour gaie, triste drôle... Bref ce livre raconte le parcours de n'importe quel radin qui le revendique, comme de ceux qui s'ignorent.

Par-contre, je ne sais pas si les faits conté sont réels dans la vie de Catherine Cusset. Si ceux-ci le sont, je trouve qu'elle a du culot et surement des envies suicidaires de raconter certaines choses, que la honte ferait taire à beaucoup Confused

Elle dit de l'écriture....J’en parle beaucoup dans mon livre Confession d'une radine. C’est assez proche de la radinerie. Je me demande si parfois je n’écris pas par radinerie. D’abord écrire ne coûte pas cher, du papier, un crayon et son temps mais radin est très prodigue de son temps, un vieil ordinateur… L’écriture est une façon de réinvestir tout ce qui vous arrive, de créer à partir de votre vie, de vos sentiments, de vos sensations, de votre imagination. L’écriture permet de ne rien perdre. Dans ce sens, c’est très proche de la radinerie qui a cette angoisse du vide, le radin a besoin d’avoir des réserves, l’écrivain a des réserves de mots.

voilà une petite lecture agréable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luunah
Bavard
avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 23/05/2006

MessageSujet: Re: Confession d'une radine de Catherine Cusset   Mar 3 Oct - 14:40

Alors moi j'ai été décue....je trouve que le "déroulement" des anecdotes; même si il reflète bien la radinerie, part un peu dans tous les sens. On saute trops du coq à l'âne...vous me direz c'était certainement voulu....radinerie oblige.

Il faut dire aussi dire que j'ai vu une émission lors de laquelle Catherine Cusset, présentait son livre elle était si marrante. Et là par grand chose de marrant....à vouloir aller droit au but cela va droit dans le mur!

Mais bon je ne vais pas être méchante jusqu'au bout.
En effet je tire mon chapeau à cette femme car si tout ce qu'elle dit y est véridique alors elle a un sacré culot...et il ne faut pas en manqué pour dévoilé au grand jour le côté le plus vil de sa personnalité!

En plus je trouve la partie " Ecrire" trs "belle" ...oui je crois que c'est le mot....pourquoi? je ne peux pas vraiment le dire....peut être à cause de ses mots justes, une certaine fragilité qui ressort, ou peut être parce que ce chapitre en dit plus long sur elle que les autres....je ne sais pas vraiment
" Parfois je me demande si c'est par radinerie que j'écris.Pour que rien ne se perde. Pour recycler rentabiliser tout ce qui m'arrive(...)Ecrire est magique. J'ai beau me livrer, je ne donne rien de moi. Au contraire, plus je me livre et plus je me réserve. Je suis ailleurs. Pas celle qui est livrée mais celle qui livre : la spéculatrice anonyme et invisible(...)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Confession d'une radine de Catherine Cusset
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Cusset, Catherine] Confessions d'une radine
» 3ème semaine: fin du roman
» [Cusset, Catherine] Le problème avec Jane
» Livre - "Obsession" de Catherine Kalengula : une version moderne du fantôme de l'opéra
» Catherine Zeta-Jones

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lecture-plaisir :: Littérature :: Littérature francophone...-
Sauter vers: