Lecture-plaisir

Partage et avis sur: Littérature française, Littérature américaine, Littérature anglaise, Littérature enfant, SF etc...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Joueuse de Go - Shan Sa.

Aller en bas 
AuteurMessage
Ane Bâté
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 581
Localisation : Sous votre nez, dans votre ordinateur ...
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: La Joueuse de Go - Shan Sa.   Mer 20 Avr - 21:40

C'est un livre à deux voix entre deux êtres qui se rencontrent par hasard autour d'une même passion - le jeu de go.

De l'homme, on sait seulement qu'il est jeune et japonais. C'est un soldat de l'armée d'occupation japonaise stationnée en Mandchourie. Elevé durement, "à la japonaise", comme il le dit lui-même, il trouvait tout enfant la tendresse et le réconfort dans les bras de sa nourrice chinoise qui lui apprenait sa langue natale avec l'accent de Pékin. C'est ce souvenir de son enfance qui le guidera plus tard dans sa quête de la Chine et de sa culture deux fois millénaire. Et, très vite, on comprend que, bien qu'attaché à sa patrie, il regrette obscurément de ne pas être né chinois.

De la femme, on n'apprendra son nom, ou plutôt son prénom, Chant de Nuit, qu'à la fin de l'ouvrage, alors même qu'elle s'abîme dans les ténèbres de la Mort. Mais ce prénom, elle l'offre enfin comme un cadeau à cet homme qui la tue pour la sauver des horreurs du viol, cet homme qui renonce, par amour pour elle, "à avoir son nom inscrit sur les tablettes des Ancêtres" - et qui accepte par contre de mourir comme un lâche.

Entre les deux, une longue partie de go, sur la Place des Mille Vents, à Chang Sun et des méandres de silences et de regards qui n'osent s'attarder par respect des conventions.

Et toute la tragédie de la guerre sino-japonaise.

Et aussi une très belle histoire d'amour qui reçut en son temps le Goncourt des Lycéens. A lire et à relire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarabande
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 55
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 20/04/2005

MessageSujet: Re: La Joueuse de Go - Shan Sa.   Mer 20 Avr - 22:18

tout a fait d'accord, ce livre est superbe, et l'idée de la partie, qui se joue de jour en jour, un chapitre sur deux si mes souvenir son bon, est ecxellente.
J'ai lu par la suite un autre roman de Shan Sa mais il m'a moins convaincu.
Je fais souvent confiance au goncourt des lycéens et je suis rarement (l'ai-je été?) déçu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.livresweb.fr
rotko
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 456
Date d'inscription : 26/01/2005

MessageSujet: Re: La Joueuse de Go - Shan Sa.   Mer 20 Avr - 22:24

oui sarabande, moi aussi j'ai bien aimé o))
Shan Sa, La joueuse de go, Grasset.
2246616115
Les errances du coeur.
Deux narrateurs : Dans la Madchourie occupée par les Japonais, une jeune fille mandchoue aime fréquenter la place des Mille Vents à Harbin, lieu rendez-vous des joueurs de go.
De son côté, un soldat japonais raconte les combats, les loisirs de la soldatesque, les atrocités de l'occupation.
Le récit est donc un habile montage alterné en chapitres courts où interviennent, faits exterieurs et sentiments intérieurs, deux individualités bien trempées dans un trouble contexte.
"Qui mérite ce beau nom de femme ?" se demande (p 122) la narratrice chinoise.

Effectivement, sous cet angle, le roman méritait bien le prix goncourt des lycéen(ne)s. Roman d'initiation à l'amour et à la sexualité, la route est faite de détours et d'hésitations. Comme la Mandchourie prise entre le Japon et la Chine, la jeune fille est troublée par un "héros double", Min et Jing, deux étudiants communistes chinois résistant à l'occupation japonaise. Ses camarades d'école et ses soeurs ont, elles, à choisir entre la vie de geisha entretenue ou de fille soumise aux aleas des mariages arrangés par les pères ou les caprices de maris tout-puissants.
Une autre catégorie de femmes : les prostituées, que visite notre narrateur japonais, à la recherche d'un amour improbable.
On l'aime bien, ce Japonais au coeur tendre, mais le ciel et la romancière lui ont donné un rôle difficile. Dans la confrontation de deux types de civilisation, il est du mauvais côté. Même si pour l'instant les combats ont l'air de tourner en sa faveur, les brutalités et ignominies de ses congénéres lui compliquent la vie.
Et le jeu de go ? il permet des rencontres silencieuses, des stratégies, des explorations intimes. C'est un jeu de patience. Gardez-en pour l'histoire, habilement tressée !

La romancière, d'origine chinoise(1), on s'en doutait, sait bien mener sa partie et pièger l'intérêt du lecteur.
(1) née à Pekin en 1972 :"porte de la paix céleste", 1997 (bourse Goncourt du premier roman),"les quatre vies du Saule", 1999, prix Cazes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grain-de-sel.cultureforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Joueuse de Go - Shan Sa.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Joueuse de Go - Shan Sa.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA JOUEUSE DE GO de Shan Sa
» La joueuse de go - Shan Sa
» [Sa, Shan] La joueuse de go
» Poésie joueuse
» LA PARADE DES MONSTRES de Darren Shan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lecture-plaisir :: Littérature :: Littérature francophone...-
Sauter vers: