Lecture-plaisir

Partage et avis sur: Littérature française, Littérature américaine, Littérature anglaise, Littérature enfant, SF etc...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pierre Autin-Grenier, portrait.

Aller en bas 
AuteurMessage
rotko
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 456
Date d'inscription : 26/01/2005

MessageSujet: Pierre Autin-Grenier, portrait.   Dim 3 Avr - 21:49

Deux livres sous mes yeux, "Toute une vie ratée" (éditions de l'arpenteur) et "je ne suis pas un héros" chez Folio. Les titres donnent le ton, on ne se prend pas ausérieux dans ces petits textes : 28 ou 30 chroniques de la vie quotidienne.
Peu de distractions à la campagne où il réside : on se moque gentiment des "dindons et des oies", comprenez les femmes de notaires et d'epiciers. Autre nouvelle : la visite du curé, un brave type, on le chambre un peu,mais ilpart content avec dans les sacoches de son vélo une bande dessinée en cadeau : il adore les bidochon.
De temps en temps on va en ville, faire la tournée des bars. Les gens sont pittoresques au comptoir. On se paie une journée de congé. Il pleut, pourquoi aller travailler ? ce serait bien d'écouter les concertos pour violon de JS Bach...Chiche ? d'accord !
Un moment plus grave : la visite à la maman qui vieillit. On s'ennuie, on a envie d epartir, finalement on invoque un pretexte et on se réfugie au bistrot.
Certains textes m'ont amusé et distrait, puis j eme suis lassé, sans doute contaminé par l'auteur qui conseille d'être "relax" et de prendre la vie comme elle vient.
Au passage, Pierre Autin-Grenier donne un coup de patte - de velours, à Christian Bobin. Ils sont pourtant de la même famille, ce dernier étant plus lyrique, et, à mon goût, plus soucieux d'une belle écriture.

Donc mon tiercé gagnant !
1 Christian Bobin 2 Pierre Autin-Grenier 3¨Philip Delerm


Mon amie Calou, qui est aussi l'amie de Pierre Autin-Grenier, est nettement plus gentille que moi sur
http://perso.wanadoo.fr/calounet/presentation_auteurs/autingrenier_presentation.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grain-de-sel.cultureforum.net
rotko
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 456
Date d'inscription : 26/01/2005

MessageSujet: Re: Pierre Autin-Grenier, portrait.   Lun 4 Avr - 14:03

Toutefois, je tombe sur une nouvelle loin d'être insipide, in "Je ne suis pas un héros" p 111 : "Maman".

début :
"Maman, obstinée comme le sont souvent les vieilles dames, a toujours refusé de sauter par la fenêtre, ainsi que nous le lui conseillions, mon frère et moi, avec insistance, et depuis de nombreuses années".

fin :
"Mon frère, un peu dépité, avait perdu [son pari] et me remit sur-le-champ la chevalière gravée aux initiales de papa dont il avait hérité à la mort de celui-ci et que je convoitais depuis longtemps, parce qu'on aime toujours, c'est vrai, conserver par devers soi un souvenir tangible des disparus qui nous furent chers."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grain-de-sel.cultureforum.net
Belle de jour
Lecteur contagieux
avatar

Nombre de messages : 1194
Localisation : Ici ou ailleurs
Date d'inscription : 25/07/2004

MessageSujet: Re: Pierre Autin-Grenier, portrait.   Sam 30 Avr - 1:53

J'avais apprécié ton analyse sur cet auteur et me suis procurée " Je ne suis pas un héros" Je pense que je le lirai directement après celui que je viens d'entamer. A savoir "Ce monde qui vient". Je te donnerai mon avis par rapport à ton texte.
A bientôt donc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pierre Autin-Grenier, portrait.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pierre Autin-Grenier, portrait.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pierre Autin-Grenier
» [Autin-Grenier, Pierre] C'est tous les jours comme ça
» [Autin-Grenier, Pierre] Je ne suis pas un héros
» Portrait à la pierre noire
» Portrait d'Homme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lecture-plaisir :: Littérature :: Littérature francophone...-
Sauter vers: