Lecture-plaisir

Partage et avis sur: Littérature française, Littérature américaine, Littérature anglaise, Littérature enfant, SF etc...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Claude Pujade-Renaud

Aller en bas 
AuteurMessage
rotko
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 456
Date d'inscription : 26/01/2005

MessageSujet: Claude Pujade-Renaud   Dim 3 Avr - 11:35

Claude Pujade-Renaud, Au lecteur précoce, Actes Sud.
14 nouvelles.

écriture précise, souffrance diffuse, variété de tons.

Entrée :
"Mourir à petite pluie" : au bord de la mer, deux femmes "abandonnées", deux belles-soeurs, poursuivent leur monologue. Le ciel est un peu gris, et les sensations restituent une atmosphère de marée basse. Regard par la fenêtre : "Depuis l'enfance, Aline est habituée à ces silhouettes discrètes glissant sur fond de mer. Certains jours arc-boutées contre le vent. Réduites, parfois, à de minces guillochures striant sur la brume. Sur ce passage, elle n'a pas plus de prise que sur les marées. Un exode calme, sporadique, qui lui paraît appartenir à l'ordre des choses. Peut-être la ville sur leur gauche se vide -t-elle en un lent goutte-à-goutte, dans combien de temps sera -t-elle exsangue, ville morte ? Quant à la falaise, elle s'érode et recule chaque année de quelques centimètres."
On pense à des absents dont la photographie gêne le regard. Insomnies, souffrance diffuse, liens tus, interdits suggérés...

Petites bouchées:
"Une odeur à frechin". Hélène accompagne Gerard dans une maison de son enfance, dans le Quercy. Elle le decouvre sous un jour nouveau, presqu'etranger, jusqu'aux mots qu'il emploie...
"Mamanmatante": ces mots qui reviennent, dans l'étreinte !
"Une halte" : "Imprévu ce dérapage : Céline à la place de Cécile[...]Adrien peut comprendre que Cécile n'ait pas apprecié le glissement d'un prénom à l'autre",...

Dessert :
"Au lecteur précoce", la nouvelle-titre, introduit avec humour dans la tête d'un auteur qui s'ennuie à faire des dedicaces... quand on lui en demande. Pastiches et moqueries, situations cocasses, lieux communs et bourdes, le ton est varié et savoureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grain-de-sel.cultureforum.net
 
Claude Pujade-Renaud
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Claude PUJADE-RENAUD - Le Jardin forteresse
» [Pujade-Renaud, Claude] Les femmes du braconnier
» [Pujade-Renaud, Claude] Dans l'ombre de la lumière
» Claude PUJADE-RENAUD
» Confiture de Reine Claude

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lecture-plaisir :: Littérature :: Littérature francophone...-
Sauter vers: