Lecture-plaisir

Partage et avis sur: Littérature française, Littérature américaine, Littérature anglaise, Littérature enfant, SF etc...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Irène Némirovsky

Aller en bas 
AuteurMessage
rotko
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 456
Date d'inscription : 26/01/2005

MessageSujet: Irène Némirovsky   Ven 1 Avr - 8:54

Irène Némirovsky, Suite française, Denoël.
2207256456
Tableaux de l'Exode vers la Collaboration.
Le titre l'indique, "la suite francaise" est un roman musical, initialement prévu en deux mouvements : "Tempête en juin", allegro con bio comme dans "la Pastorale" de Beethoven, et Dolce, Andante con moto.
.
L'Histoire encadre ces deux mouvements d'un prologue et d'une suite tragique : la préface de Myriam Anissimov, et les Annexes, tant les notes manuscrites d'Irène Nemirovsky que la Correspondance 1936-1945. Préface et postface à lire absolument, et qui se passent de commentaires.
L'Exode met à nu ceux qu'il met sur les routes. Incrédulité, étonnement, puis décisions pragmatiques des différents couples et personnages de ce feuilleton. Les situations sont parfois cocasses, mais l'auteur ne force pas le trait. On peut s'attendrir sur des personnages, on voit surtout des personnalités étroitement insérées et prisonnières de leurs classes sociales : grands bourgeois, petits bourgeois, artistes ou hommes d'argent, chacun suit sa pente, mais ce n'est guère en montant !
"Ce qui sépare ou unit les êtres, ce n'est pas le langage, les lois, les moeurs, les principes, mais une manière identique de tenir son couteau et sa fourchette !"
Plutôt que d'emprunter la caricature flaubertienne, souvent pesante, l'auteur joue du contraste comique, de la réflexion ingénue, du comportement instinctif, pour "croquer" les personnages.
Une petite vignette animalière, utilisant fréquemment le chat, caractérise et épingle les protagonistes. Le chat retombe toujours sur ses pattes, la danseuse mondaine aussi ; les Péricand sont à l'heure des choix :
"Un chat tenait avec circonspection entre ses dents aiguës un morceau de poisson parsemé d'arêtes : l'avaler lui faisait peur, le cracher lui donnerait des regrets".

Le deuxième mouvement, "Dolce", présente une Province qui s'habitue peu à peu à l'Occupation. On prend ici à contrepied "le silence de la mer" de Vercors. Lucile se laisse peu à peu séduire par le jeune occupant, et à quelques exceptions près, une vie commune avec l'ennemi serait finalement, faute de mieux, envisageable. Dans le labyrinthe des sentiments et des réactions, l'auteur fait des analyses qui ont la drôlerie et la finesse proustienne.
L'épisode historique précis prend alors une portée générale :
"Les évènements graves, heureux ou malheureux ne changent pas l'âme d'un homme mais ils la précisent, comme un coup de vent en balayant d'un coup les feuilles mortes révèle la forme d'un arbre ; ils mettent en lumière ce qui était resté dans l'ombre ; ils inclinent l'esprit dans la direction où il croîtra desormais". p 207

"On sait que l'être humain est complexe, multiple, divisé, à surprises, mais il faut un temps de guerre ou de grands bouleversements pour le voir. c'est le plus passionnant et le plus terrible spectacle [...]; le plus terrible parce que le plus vrai; on ne peut se flatter de connaître la mer sans l'avoir vue dans la tempête comme dans le calme. Celui-là seul connaît les hommes et les femmes qui les a observés en un temps comme celui-ci" p 386


Enfin le troisième mouvement, Préface et Annexes : le nazisme à l'état brut(e).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grain-de-sel.cultureforum.net
Lyria
Plume Agile
avatar

Nombre de messages : 1240
Age : 42
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 25/07/2004

MessageSujet: Re: Irène Némirovsky   Ven 1 Avr - 10:37

Je suis en train de le lire et j'aime bien . J'en suis au 1er mouvement, Tempête en juin.

_________________
La bibliothèque de Kidae : http://kidae.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kidae.free.fr
Lyria
Plume Agile
avatar

Nombre de messages : 1240
Age : 42
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 25/07/2004

MessageSujet: Re: Irène Némirovsky   Mer 6 Avr - 23:52



SUITE FRANCAISE d'Irène Némirovsky

Résumé : Ecrit dans le feu de l'Histoire, Suite française dépeint presque en direct l'Exode de juin 1940, qui brassa dans un désordre tragique des familles françaises de toute sorte, des plus huppées aux plus modestes. Avec bonheur, Irène Némirovsky traque les innombrables petites lâchetés et les fragiles élans de solidarité d'une population en déroute. Cocottes larguées par leur amant, grands bourgeois dégoûtés par la populace, blessés abandonnés dans des fermes engorgent les routes de France bombardées au hasard... Peu à peu l'ennemi prend possession d'un pays inerte et apeuré. Comme tant d'autres, le village de Bussy est pays alors contraint d'accueillir des troupes allemandes. Exacerbées par la présence de l'occupant, les tensions sociales et frustrations des habitants se réveillent... Roman bouleversant, intimiste, implacable, dévoilant avec une extraordinaire lucidité l'âme de chaque Français pendant l'Occupation (enrichi des notes et de la correspondance d'Irène Némirovsky), Suite française ressuscite d'une plume brillante et intuitive un pan à vif de notre mémoire.

Mon avis : j'ai bien aimé ce roman. Irène Némirovsky nous dépeint avec un grand talent les lâchetés, les mesquineries de certains français partis sur la route de l'Exode ou vivant dans un village occupé par les allemands. Ce fut un agréable moment de lecture, très enrichissant. Cependant, je n'adhère pas à la vague d'enthousiasme que ce livre a déclenché. Je l'ai bien aimé, mais sans plus.

_________________
La bibliothèque de Kidae : http://kidae.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kidae.free.fr
Lyria
Plume Agile
avatar

Nombre de messages : 1240
Age : 42
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 25/07/2004

MessageSujet: Re: Irène Némirovsky   Mer 6 Avr - 23:53

Rapide biographie :

Irène Némirovsky fut contrainte à un premier exil lorsque, après la Révolution russe, les Soviets mirent à prix la tête de son père. Après quelques années d'errance en Finlande et en Suède, elle s'installe à Paris. Maîtrisant sept langues, riche de ses expériences et passionnée de littérature, Irène a déjà beaucoup publié lorsqu'en 1929 elle envoie à Bernard Grasset le manuscrit de 'David Golder'. Et Irène devient cette égérie littéraire - aujourd'hui injustement oubliée - fêtée par Morand, Drieu La Rochelle, Cocteau. Il ne faudra pas dix ans pour que ce rêve tourne au cauchemar : victime de l' «aryanisation» de l'édition, Irène n'a plus le droit de publier sous son nom tandis que Michel, son mari, est interdit d'exercer sa profession. Puis la guerre lui arrache à nouveau son foyer, puis la vie. Emportée sur les routes de l'exode, elle trouve refuge dans un village du Morvan, avant d'être déportée à Auschwitz où elle meurt en 1942.

_________________
La bibliothèque de Kidae : http://kidae.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kidae.free.fr
rotko
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 456
Date d'inscription : 26/01/2005

MessageSujet: Re: Irène Némirovsky   Ven 8 Avr - 23:19

je suis beaucoup plus enthousiaste que toi, Lyria, et j'avoue qu'au départ je me mefiais d'un livre auquel le destin tragique de son auteur donnait un retentissement bien comprehensible.
Je suis revenu sur ces réticences initiales, et j'ai trouvé dans cette oeuvre un art à la fois discret et incisif. Dans d'autres circonstances, ce livre m'aurait beaucoup plu :
Rien de spectaculaire ou de caricatural, mais une vision credible et critique de la société française occupée de sa survie.
Rien de manichéen, mais de petites touches qui frappent dans le mille. c'est pourquoi je n'ai pas parlé des documents qui suivent le livre proprement dit. Ils se passent de commentaires, et à mes yeux, le mérite du livre ne leur doit rien.

Pour ajouter à la note biographique fournie, je dirai seulement ce qui figure au memorial de la Shoah, rue de Fourcy paris 4e
" Epstein Irène, femme de lettres"
[son nom de jeune fille, le N° du convoi, et Auschwitz]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grain-de-sel.cultureforum.net
Lyria
Plume Agile
avatar

Nombre de messages : 1240
Age : 42
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 25/07/2004

MessageSujet: Re: Irène Némirovsky   Dim 10 Avr - 19:13

rotko a écrit:
je suis beaucoup plus enthousiaste que toi, Lyria

Comme beaucoup d'autres Wink Very Happy. En fait, cela me fait souvent ça avec les livres qui ont beaucoup de succés, dont on parle beaucoup, je m'attends trop à quelque chose de précis peut-être. Je ne sais pas. ll faudra que je médite ça Wink

_________________
La bibliothèque de Kidae : http://kidae.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kidae.free.fr
rotko
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 456
Date d'inscription : 26/01/2005

MessageSujet: Re: Irène Némirovsky   Dim 10 Avr - 20:03

phenomène normal Wink ne t'inquiète pas Smile ainsi Proust écoutant la Berma (rejane au theâtre) dont on lui avait tant vanté le talent fut un peu déçu ds son attente... Avec de tes precedents Confused Lyria, pas de souci à te faire Very Happy En verifiant pour la berma, je trouve un article
http://pierre.campion2.free.fr/montier_brassai.htm
sur lep hotographe brassai lecteur de Proust, je n'aipas perdu mon temps ! merci lyria
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grain-de-sel.cultureforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Irène Némirovsky   

Revenir en haut Aller en bas
 
Irène Némirovsky
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Bal d'Irène Némirovsky
» [Nemirovsky, Irène ] Les chiens et les loups
» [Nemirovsky, Irène] Jézabel
» Némirovsky Irène
» Irène Némirovsky

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lecture-plaisir :: Littérature :: Littérature francophone...-
Sauter vers: