Lecture-plaisir

Partage et avis sur: Littérature française, Littérature américaine, Littérature anglaise, Littérature enfant, SF etc...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La malédiction de l'abbé Choiron

Aller en bas 
AuteurMessage
Belle de jour
Lecteur contagieux
avatar

Nombre de messages : 1194
Localisation : Ici ou ailleurs
Date d'inscription : 25/07/2004

MessageSujet: La malédiction de l'abbé Choiron   Dim 9 Jan - 12:05

résumé: L'abbé Choiron n'a pas vraiment décidé d'être prêtre au départ Mais les aléas de la vie en ont décidés autrement Après des études au séminaire et une période d'enseignement, on le désigne pour remplacer un prêtre dans une petite commune d'un village du fin fond des Ardennes.
Les défection dans son église sont assez conséquente. Entre les fermiers qui doivent travailler et les simple mécréant, l'abbé Choiron , a du travail pour ramener toutes ses brebis au bercail. Alors il décide de faire le necessaire pour ça. Mais voilà qu'il menace une famille des foudre eternel. le lendemain le fils de cette famille est retrouver mort dansun grange. Voilà que débute la légende d'un petit curé de campagne....

Mon avis: L'écriture d'Armel Job est comme toujours impeccable, sobre et brillante. La plus grande qualité de ce roman est de rendre la façon dont vivent les Ardennais. Leur amour de la terre, leurs peur s de Dieu etc... . Armel Job nous entraine dans un monde simple de gens comme vous et moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La malédiction de l'abbé Choiron
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Erdrich, Louise] La malédiction des colombes
» La malédiction des Trente Deniers
» Exercice de diction.
» [Livingstone, J.B.] Les dossiers de Scotland Yard - Tome 27: La malédiction du Templier
» Titanic, au delà d'une malédiction

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lecture-plaisir :: Littérature :: Littérature francophone...-
Sauter vers: