Lecture-plaisir

Partage et avis sur: Littérature française, Littérature américaine, Littérature anglaise, Littérature enfant, SF etc...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Gwenelg - Le Roman

Aller en bas 
AuteurMessage
iksert
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 5
Localisation : Quimper
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: Gwenelg - Le Roman   Jeu 8 Juin - 19:55

J'ai le plaisir de vous annoncer la sortie de

GWENELG - T1 : Le Retour du Tonnerre

" Gwenelg " est un roman historique dont l'action se déroule entre la Bretagne et l'île de Skye en Écosse. Fabuleux destin d'un jeune breton de l'île de Sieck, héros d'une épopée épique.

Un extrait d'une des critiques ?

Dès son premier livre, pour tout public, Xavier ROHEL a su trouver une écriture aisée qui nous plonge instantanément dans le Moyen-Âge. Agrémentée d'une pointe de mystère, cette histoire possède tous les ingrédients nécessaires pour captiver le lecteur : voyage initiatique au cœur de pays celtes, intrigues, batailles, justice et amour.

Des extraits ?

………. Des échoppes offraient aux passants leurs services : Drapiers, chirurgiens, tisserands, couteliers, fours à pain, tannerie, bouchers, ferrons, ainsi qu’un nombre respectable de tavernes. Il s’agissait là d’une particularité de la ville. Les guildes préféraient traditionnellement regrouper les corps de métier dans des quartiers bien distinct. Ce n’était pas le cas à Saint-Pol.
Des hommes vêtus de loques et tirant des charrettes à bras croisaient des femmes en costume traditionnel ainsi que quelques riches marchands, fermiers ou propriétaire de bateau. Tout ce petit monde parlait, criait, riait, s’interpellait, s’insultait, et les paroles se mélangeaient aux cris des animaux que l’on allait vendre.
Pol et son neveu croisèrent le prévôt, qui salua le moine d’un signe de la tête. Ils débouchèrent sur la place de l’Evêché placée sous l’ombre bienveillante de la cathédrale. Des corneilles sortaient et entraient dans les deux clochers jumeaux, criant et faisant un bruit d’enfer.
Dans le haut de la place, une foule commençait à se rassembler. Le nouveau Tro-Breizh débutait les jours suivants.
Il était près de sexte (sixième heure du jour : Midi) quand Pol et Gwenelg s’avancèrent jusqu’au perron de l’Evêché, une longue bâtisse de deux étages qui se situait en contre-bas de la demeure du sénéchal. ………

…………En début d’après midi, après avoir contourné le Loch Long, ils s’engagèrent dans l’ascension d’une nouvelle colline. En arrivant à son sommet, Gwenelg se figea.
Sur sa droite, l’île de Skye et ses sommets perdus dans la brume se mirait dans le Loch Alsh. A sa gauche, le long et étroit Loch Duich était surplombé par les cinq sœurs de Kintail couronnées de neige. En contre bas, telle une vigie défiant l’horizon, le Breton distinguait un château de pierres grises isolé sur un îlot Il était constitué d’un donjon carré massif et était relié à la côte par un petit pont à trois arches. L’ensemble était dominé par le Beinn a’Ch`uirn.
Le paysage était vraiment à couper le souffle, impressionnant de majesté, de puissance et d’éternité. Quelque chose entre le jardin d’Eden et les vallées marines du royaume Viking. Les nuages menaçants décuplaient la violence de cette vision magnifique, accentuant la confrontation du ciel et de l’eau. La beauté de la Nature faisait s’évanouir la présence des corps. Il y eut un moment d’harmonie entre les esprits et cette image immortelle.
Gwenelg laissa de longues minutes son esprit libre de toute maîtrise, savourant le plaisir que lui octroyaient ses yeux.
Puis ils reprirent leur périple, descendant la colline pour atteindre le Loch Duich près du château qu’ils avaient vu d’en haut…………

……….. Sur la muraille, tous étaient pétrifiés, hypnotisés par l’horreur à laquelle il venait d’assister.
Ethan tourna la tête sur sa gauche. Trois regards fixaient le village. Celui de MacLeod, plein de rage et de fureur. Celui de son père, noir, froid et implacable. Mais le plus terrible était sans conteste le regard de loup de Gwenelg. C’était celui d’un prédateur, prêt à tuer. Glacial, impitoyable et insensible. Inhumain.

Pour le trouver ?
Dans toutes les bonnes librairies, ou sur le site
http://www.editiondubarbu.com/
onglet contact/achat/lien[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwenelg-leblog.blogspot.com/
Loba
Langue pendue


Nombre de messages : 476
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Gwenelg - Le Roman   Jeu 8 Juin - 19:58

tu m'intéresses, j'adore le moyen age et l'Ecosse!!je suis très tentée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bibliotheque.cultureforum.net/index.forum
Suzanne
Langue pendue


Nombre de messages : 83
Localisation : Au Québec
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: Gwenelg - Le Roman   Ven 9 Juin - 18:18

Hum...très intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesmotsracontent.discutforum.com/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gwenelg - Le Roman   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gwenelg - Le Roman
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Collection] Le roman du charme / Guy Le Prat éditeur /Paris
» [Collection] Roman de Cape et d'Epée (Tallandier)
» [Pennac, Daniel] Comme un roman
» [En ligne!] Histoire du roman feuilleton
» [thème]Le roman de Western hors collection

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lecture-plaisir :: Général :: Vos essais personnels...-
Sauter vers: